10/02/09

Confessando a minha ignorância, eu hoje descobri um poeta


Poète, en dépit de ses vers;
Artiste sans art, à l'envers,
Philosophe, à tort à travers.

Un drôle sérieux, pas drôle.
Acteur, il ne sut pas son rôle;
Peintre: il jouait de la musette;
Et musicien: de la palette.

Une tête! mais pas de tête;
Trop fou pour savoir être bête;
Prenant pour un trait le mot "très".
Ses vers faux furent ses seuls vrais.

Oiseau rare et de pacotille;
Très mâle ... et quelquefois très "fille";
Capable de tout, bon à rien;
Gâchant bien le mal, mal le bien.
Prodigue comme était l'enfant
Du Testament, sans testament.
Brave, et souvent, par peur du plat,
Mettant ses deux pieds dans le plat.

Coloriste enragé, mais blême;
Incompris ... surtout de lui-même;
Il pleura, chanta juste faux;
Et fut un défaut sans défauts.

Ne fut "quelqu'un", ni quelque chose
Son naturel était la "pose".
Pas poseur, posant pour "l'unique";
Trop naïf, étant trop cynique;
Ne croyant à rien, croyant tout.
Son goût était dans le dégoût.

Trop crû, parce qu'il fut trop cuit,
Ressemblant à rien moins qu'à lui,
Il s'amusa de son ennui,
Jusqu'à s'en réveiller la nuit.

Flâneur au large, à la dérive,
Épave qui jamais n'arrive....

Trop "Soi" pour se pouvoir souffrir,
L'esprit à sec et la tête ivre,
Fini, mais ne sachant finir,
Il mourut en s'attendant vivre
Et vécut, s'attendant mourir.

Ci-gît, coeur sans coeur, mal planté,
Trop réussi comme "raté".


Sauf les amoureux commençons ou finis
qui veulent commencer par la fin il y
a tant de choses qui finissent par le
commencement que le commencement
commence à finir par être la fin la fin
en sera que les amoureux et autres
finiront par commencer à recommencer par
ce commencement qui aura fini par n'être
que la fin retournée ce qui commencera
par être égal à l'éternité qui n'a ni
fin ni commencement et finira par être
aussi finalement égal à la rotation de
la terre où l'on aura fini par ne
distinguer plus où commence la fin d'où
finit le commencement ce qui est toute
fin de tout commencement égale à tout
commencement de toute fin ce qui est le
commencement final de l'infini défila
par l'indéfini Égale une épitaphe égale
une préface et réciproquement
Tristan Corbière [o que inclui o auto-retrato]

2 comentários:

Ana Sofia Couto disse...

Também não conhecia. Isto é fantástico: «Poète, en dépit de ses vers; / Artiste sans art, à l'envers, / Philosophe, à tort à travers.»

manuel disse...

http://www.auburn.edu/academic/liberal_arts/philosophy/kant.htm

clica no "here" para melhor som